Les Décanteuses – La box vin d’avril 2014

Les Décanteuses – La box vin d’avril 2014

La sélection vin du mois d'avril 2014 par Les Décanteuses

Bordelais et Val de Loire à l’honneur en avril, avec l’élégance d’un Pessac-Léognan et la fraîcheur d’un Anjou.

Conjonction de la terre, du ciel et des hommes, le vin est un produit sans égal. J’ai la chance, de par mon métier, de travailler régulièrement dans le domaine du vin, qu’il s’agisse de design ou de photo. Autant dire que là, je suis toute excitée à l’idée de jouer les sommeliers néophytes, et de tester des vins pour ToutesLesBox !

Tout d’abords, j’ai été vraiment très surprise à la réception de cette box des Décanteuses. Je m’attendais à un joli coffret, tout en féminité, ou tout du mois, une boîte conçue spécialement pour les envois postaux de bouteilles. Mais non, je vois mon facteur sortir un énorme carton de sa voiture… quand même pas 12 bouteilles ?! Non trop léger ; 2 bouteilles calées soigneusement par du carton.

A priori, pas très engageant surtout que la fiche d’information se trouvait roulée autour d’une bouteille… Le vin est un produit exceptionnel, il mérite bien une boîte adaptée . On ne va pas non plus s’arrêter à ça, mais j’y reviendrai en fin d’article

Pour ce mois d’avril, bien que déjà derrière nous, Les Décanteuses nous emmènent en Bordelais et en Val de Loire avec 2 belles appellations d’origine contrôlée :

  • Pessac-Léognan A.O.C. rouge 2011, Le Dada de Rouillac, second vin de Château de Rouillac
  • Anjou A.O.C. blanc 2013, Domaine des Chesnaies

La sélection vin du mois d'avril 2014 par Les Décanteuses

Commençons par le château

Dans le vignoble bordelais, les domaines et châteaux proposent un premier vin (grand cru, grand cru classé, premier cru, etc.) issu des vignes les plus anciennes, et un second vin, issu des vignes plus récemment plantées. Le grand cru se doit d’être constant et parfait, le second vin peut parfois être plus audacieux, mais dans les grandes années, il peut arriver qu’il dépasse son aîné.

Château de Rouillac se trouve sur l’appellation Pessac-Léognan (A.O.C. depuis 1987), au sud de Bordeaux, sur des sols de Graves. Le potentiel de garde de cette appellation oscille entre 5 et 20 ans, selon la qualité du millésime, lui-même tributaire des conditions climatiques. Carte des appellations des vins de Bordeaux (zone orange)

L’offre de Château de Rouillac se compose de 4 vins :

  • Château de Rouillac, Pessac-Léognan A.O.C. rouge
  • Château de Rouillac, Pessac-Léognan A.O.C. blanc
  • Baron de Rouillac, Pessac-Léognan A.O.C. rouge
  • Le Dada de Rouillac, Pessac-Léognan A.O.C. rouge, celui dont je vais vous parler

Pessac-Léognan A.O.C. - Sélection avril 2014 - Les Décanteuses

Le Dada de Rouillac

Les cépages Cabernet-Sauvignon et Merlot, une récolte manuelle, et un élevage de 6 mois en barrique de chêne français (12 mois pour le premier vin), font du Dada un digne représentant de son appellation.

Le Dada de Rouillac est un vin droit et très élégant, à l’image de son habillage raffiné et épuré.
Une belle robe pourpre, un nez de fruits rouges et noirs (cerise, mûre principalement) confirmés dans une bouche longue et ample, aux tanins voluptueux.
L’attaque est franche, directe, la finale est persistante, c’est un vin qui reste en bouche.
Ce millésime 2011 mérite un petit moment en carafe pour atténuer les quelques notes de bois à l’ouverture de la bouteille.

Je m’y connais assez peu, mais je l’ai trouvé un peu jeune, je pense qu’il s’épanouira après 2 ou 3 ans de caves supplémentaires. Par contre, j’ai bien retrouvé dans ce vin les différents commentaires de dégustation, il emplit complétement le nez et la bouche. L’habillage est superbe, rappelant l’historique de la propriété, une jolie capsule et un bouchon imprimé ont fini à me séduire.

Le Dada de Rouillac a obtenu les notes de 85/100 par Wine Spectator et 14,5/20 par Gault et Millau.

Ensuite, partons pour le Val de Loire

La région du Val de Loire est très étendue, de la côté atlantique à l’Orléannais, en passant par des villes comme Nantes, Saumur, Angers, Tours, etc. Plus de 60 appellations y sont produites, par aires géographiques : carte des appellations des vins du Val de Loire

Le Domaine des Chesnaies, c’est une propriété du XVIe siècle, avec ses jardins et son gîte. L’exploitation est menée par 2 passionnés qui travaillent la vigne en culture raisonnée, bientôt agrémenté bio. Le domaine propose pas moins de 11 références en vins tranquilles (blancs, rouges, rosés) et effervescents, répartis sur 6 appellations :

  • Anjou-Villages
  • Cabernet-d’Anjou
  • Coteau-du-Layon
  • Crémant-de-Loire
  • Rosé-de-Loire
  • et Anjou que j’ai dégusté

Anjou A.O.C. - Sélection avril 2014 - Les Décanteuses

Anjou A.O.C. blanc 2013 – 100 % Chenin

Voilà un vin blanc très agréable, léger où la fraîcheur rencontre les agrumes et les fleurs blanches. La persistance en bouche est moyenne mais sa minéralité et ses fruits y restent bien présents.
Même s’il peut paraître sans prétention, ce vin fin et velouté, tout en subtilité et en simplicité, est idéal pour l’apéritif entre amis. Il saura aussi s’apprécier sur un poisson poché, les entrées assaisonnées de coriandre, ou les crustacés, comme les moules par exemple.

Je n’ai pas trouvé de note concernant ce produit, peut-être trop jeune pour être noté.

Les Décanteuses

Les Décanteuses, c’est un concept de sélections mensuelles de vins, réalisées par des filles, pour les filles. Elles proposent tous les mois (sans engagement) une sélection de 2 vins très différents, 1 bouteille est offerte tous les 6 mois.
Une fiche de dégustation accompagne chaque sélection : présentation du domaine, description du vin, dégustation et accords mets/vins. Très pratique pour éduquer ses papilles et son nez, et apprendre à reconnaître les arômes et les parfums.

Si j’ai vraiment beaucoup aimé cette sélection d’avril, j’ai tout de même été très déçue par la présentation qui ne fait pas du tout ressortir le féminin du concept : 2 bouteilles perdues dans un grand carton, une fiche tordue, de jolies fautes d’orthographe, quelques coquilles, et un contenu éditorial pas toujours égal. Quand même dommage, car cette fiche vient presque décrédibiliser le travail des Décanteuses, voire même, les produits sélectionnés. Cela dit, le concept n’a qu’une petite année, il faut aussi le temps pour tout mettre en place.

Les Décanteuses - box d'avril 2014Les Décanteuses - box d'avril 2014

Malgré cela, je retiendrai la qualité des vins qui était carrément au rendez-vous, et nous a procuré vraiment beaucoup de plaisir. Et, après tout, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ – CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Notre note : 7.8/ 10

Un concept sympa, mais pas assez poussé dans le côté féminin ouvertement affiché. Des produits de haute qualité, un très joli moment de dégustation, mais malheureusement desservis par une absence de mise en scène, élément essentiel au concept d'une box qu'on voudrait offrir (boite énigmatique, je l'ouvre curieuse et je découvre ... petit instant magique)

  • Qualité des produits9
  • Diversité du contenu10
  • Emballage5
  • Livraison7

Et vous ? Quelle note donnez-vous à Les Décanteuses ?

No votes yet.
Please wait...

La Box du moment

La Box du moment

Formule beauté

  • Kit cosmétique
  • À partir de 21.90€

Commentaires