Marie france bag (lecture) : La Princesse Blanche

marie france bag

Cet été, l’équipe de Toutes les Box prend le temps de vous parler des livres de la box marie france bag. Revenons sur la lecture du mois de Novembre 2014.

La Princesse Blanche est avant tout une fiction mais le livre contient également des faits historiques attestés.

L’auteur Philippa GREGORY est avant tout connu pour son livre Deux soeurs pour un roi, adapté au cinéma par Nathalie PORTMAN, Scarlett JOHANSSON mais surtout Eric BANA qui tient le rôle d’Henri VIII. Ce livre s’est vu adapté au petit écran également avec la série The Tudor.

IMG_2306-e1418570862488

Il s’agit là d’un livre de 535 pages et voici ce qui est écrit sur la quatrième de couverture :

« Angleterre, 1485. Henri Tudor fait tomber Richard III au combat et s’empare du trône après la bataille de Bosworth. Mais c’est un pays morcelé par la guerre des Deux-Roses qui attend le nouveau souverain. Un défi de taille qui lui incombera donc : dissoudre les rivalités et réunifier les camps, avant de pouvoir prétendre gouverner. Pour ce faire, Henri Tudor devra épouser une princesse de la maison ennemie. Elisabeth d’York.

Héritière légitime de la famille déchue, fille de la Reine Blanche, Elizabeth est une jeune femme hantée par la mort du Roi qu’elle aimait. Contrainte à ces épousailles, elle deviendra mère du futur dauphin. Au coeur du jeu politique, elle devra choisir entre la rose rouge et la rose blanche, et ainsi sceller son destin. Le nouveau roi, quant à lui, devra apprendre l’art si subtil de la gouvernance. Détenteur du pouvoir, certes, il lui faudra gagner le coeur d’une Angleterre hostile, qui n’aura cesse de comploter pour le retour de la maison York sur le trône.

C’est dans cette atmosphère instable de début de règne que Philippa Grégory plante sa plume : un bal historique où valsent les spectres du passé et où les révoltes sont légion ; une cour où fleurissent les révélations inavouables et autres conspirations de prétendant, jusque dans les antichambres du pouvoir … 

_______

La fin de la Guerre des Deux-Roses, souvent considérée outre-Manche comme le passage entre le Moyen-Age et l’époque moderne, est un moment fondateur pour l’Etat anglais qui nous est ici raconté avec brio par l’une des plus talentueuses romancières du genre (Deux soeur pour un roi, L’héritage Boleyn, La Reine Clandestine) qui choisit de faire parler les femmes, que l’histoire a souvent tendance à oublier. »

IMG_4412

Il est à noter qu’il s’agit de l’histoire d’Elizabeth d’York, la mère d’Henri VIII, dans ce livre. Le livre débute à la fin de la guerre des Deux-Roses, en Angleterre. Pour expliquer les choses brièvement, la maison Lancastre, d’où dépend la famille Tudor, avait pour emblème la rose rouge de Lancastre, était en guerre contre la maison d’York qui était sur le trône et qui avait pour emblème la rose blanche d’York.

Henri VII (Tudor) gagne au combat contre Richard III, qui devait épouser Elizabeth d’York, en 1485. Cette dernière, pour apaiser les tensions contre le nouveau roi d’Angleterre, doit épouser Henri Tudor.

Henri Tudor et sa mère, Margaret Beaufort de la maison Lancastre, vouent une haine contre les York et cherchent à se débarrasser de tous les descendants hommes pour qu’aucun ne puisse réclamer le trône. Dans le livre, l’auteur nous apprend qu’Henri Tudor ne veut pas de mariage avec une York.

Elizabeth d’York est violée par son futur époux avant mariage afin que celui-ci s’assure qu’elle soit féconde. Il l’épousera tout de même et la fera Reine après la naissance de leur premier enfant, Arthur.

Pour ne pas perdre le lecteur au fil du roman, l’auteur a glissé en début de livre, l’arbre généalogique du couple Henri VII et Elizabeth d’York.

Le mystère et la peur de perdre le trône plane jusqu’à la fin du livre. Une chasse « au garçon » prend le dessus avec des histoires de trahison. Henri VII et Elizabeth d’York finisse par s’aimer et se détester à nouveau.

Un choix cornélien se présente également à Elizabeth, doit elle se considérer comme une York et trahir son époux et ses enfants qui sont à moitié Tudor ou doit elle se considérer comme une Tudor et trahir sa famille et son frère peut-être vivant ?

Le livre s’arrête à la mort d’Henri VII, après de nombreuses batailles, chasses,  conspirations, naissances mais aussi des décès.

Un livre sur le début la dynastie des Tudors.

Je donnerai une note de 4,5/5 à ce roman. Il est difficile de savoir si sur certains passages il s’agit de fiction ou de fait. Je suppose qu’il a été difficile pour l’auteur de trouver des sources fiables même si elle le souligne qu’il s’agit d’une fiction. Il est très bien écrit/traduit mais demande quelques notions ou recherches sur l’histoire anglaise pour comprendre.

Et vous ? Quelle note donnez-vous à Marie-France Bag ?

Rating: 3.7/5. From 3 votes.
Please wait...

La Box du moment

La Box du moment

Gambettes Box

  • Collants et beachwear
  • À partir de 15.90€

Commentaires