Exploratology d’avril 2019 : Bonheur de lecture

Exploratology d’avril 2019 : Bonheur de lecture

Découvrons le contenu de la box Exploratology d’avril « Bonheur de lecture » avec deux romans efficaces choisis avec soin.

Exploratology le concept

La box Exploratology est une box imaginée et crée par Magalie une passionnée, que dis-je, une mordue de lecture.

Magalie a créé Exploratology en 2013 et propose des box et des coffrets littéraires, ainsi qu’une boutique avec diverses créations autour de la lecture.
Plus qu’une simple box, on reçoit un paquet chargé d’émotion, rempli avec passion.

Les box se déclinent en deux formules :
– Plaisir de lecture (20,90€/mois) avec un livre, du thé et des surprises de créateurs
– Bonheur de Lecture (35,90€/mois) avec deux livres, du thé et des surprises de créateurs
Il existe des coffrets à thèmes (futurs parents, future maman, etc..) ainsi que deux nouvelles offres jeunesses, pour les enfants et les adolescents.

Le concept général ? Proposer des romans coups de cœur, qui sortent de l’ordinaire, avec l’envie que ces lectures emmèneront les lecteurs hors de leurs sentiers habituels de lecture :) Et toujours transmettre l’amour des livres.

Le contenu de la box Exploratology de mars 2019

  • La peine capitale, Santiago Roncagliolo
  • Le diable en personne, Peter Faris
  • Carte, Noodoll
  • Carte, Exploratology
  • un assortiment de sachets thé, Vintage Teas
  • deux gourmandises de la marque artisanale Fruidoraix

Au programme donc ce mois-ci deux romans « efficaces » qui ont le mérite de faire passer un vrai bon moment.

La peine capitale, Santiago Roncagliolo

Milieu des années 70, les dictatures militaires d’Amérique du Sud mettent en place l’Opération Condor, destinée à éliminer physiquement tous les éléments militants. Le Pérou, où des élections démocratiques doivent avoir lieu en 1978, y participe en sous-main.

Mais cette année là a lieu un évènement qui distrait les populations des crimes politiques : le mondial de football en Argentine où l’équipe nationale du Pérou se distingue avant de sombrer devant le Brésil puis le pays hôte.

C’est dans ce contexte fort agité que Santiago Roncagliolo, auteur justement célébré pour Avril Rouge, choisit pour narrer les aventures de Félix Chacaltana, assistant-archiviste au Palais de justice de Lima. Félix, sous l’emprise de sa mère, est un garçon innocent, réservé et procédurier qui fait confiance aux autorités de son pays et à l’ordre qui y règne.

Prototype de l’antihéros, un brin naïf, il va vivre une aventure échevelée dans laquelle il côtoie des assassinats brutaux et le cynisme des sphères dirigeantes alors même que la population péruvienne ne s’intéresse qu’aux exploits de ses sportifs.

Candide au pays de la violence, Félix traverse ces évènements avec la peur au ventre mais aussi la volonté d’accomplir son devoir. Tout est noir dans La peine capitale, l’intrigue évidemment, mais aussi et surtout l’humour de Roncagliolo qui maîtrise parfaitement le mélange des genres dans ce roman plein de verve, où l’enquête en elle-même compte moins que l’atmosphère délétère dans laquelle est plongée ce pauvre Chacaltana.

Le diable en personne

J’ai tellement aimé ce livre que je ne sais par où commencer.

Le résumé ? En pleine forêt de Géorgie du Sud, au milieu de nulle part, Maya échappe in extremis à une sauvage tentative d’assassinat. Dix-huit ans à peine, victime d’un vaste trafic de prostituées régi par le redoutable Mexico, elle avait eu le malheur de devenir la favorite du maire et de découvrir ainsi les sombres projets des hauts responsables de la ville. Son destin semblait scellé mais c’était sans compter sur Leonard Moye, un type solitaire et quelque peu excentrique, qui ne tolère personne sur ses terres et prend la jeune femme sous sa protection. Une troublante amitié naît alors entre ces deux êtres rongés par la colère.

Je me suis prise de tendresse pour Léonard le vieux bouilleur de cru qui vit avec une armée de chats et un mannequin de couture (Marjean je t’adore), et Maya, jeune fille dressée à assouvir les pulsions les plus cradingues des nantis de la région, du riche homme d’affaire jusqu’au maire de la ville.

Ce roman il est comme un bon film d’action un dimanche soir : rassurant et réconfortant. Il embarque directement, de part sa narration facile d’accès mais aussi par son rythme tonique qui emporte et captive.

Papeterie

Subliem et poétique, je l’ai collé immédiatement dans mon bullet journal en lui consacrant une double page créative.

Très belle et originale, j’aime beaucoup le marque page Frida.

Cette carte m’a faittellement rire que je l’ai accroché sur mon mur.

Gourmandises

Miam miam ce mois-ci deux superbes et délicieuses gourmandises de la marque Fruitdoraix, viennent ajouter la touche délicatesse à notre box du mois et permettent d’apprécier encore plus nos deux bons romans.

Un petit sachet de thé appréciable comme d’habitude.

Tout est parfait, comme d’habitude. 

Notre note : 10.0/ 10

Cette box est faite avec le cœur, difficile d'ajouter autre chose, elle est toujours parfaite, soignée et garnie avec soin et qualité.

  • Qualité des produits10
  • Originalité et émotion10
  • Packaging et livraison10
  • Rapport qualité / prix10
  • Diversité du contenu10

Et vous ? Quelle note donnez-vous à Exploratology ?

Rating: 3.7/5. From 41 votes.
Please wait...

Exploratology

  • Livres et objets
  • À partir de 20.90€

La Box du moment

La Box du moment

Beautiful Box by aufeminin

  • Beauté et tutos
  • À partir de 16.90€

Commentaires

Exploratology

  • Livres et objets
  • À partir de 20.90€